Un nouveau programme de recherche sur la biodiversité : Ecostack

L’agriculture est à un tournant clé de son développement vers un modèle plus durable avec le challenge d’assurer de hauts niveaux de production tout en prenant en compte les impacts environnementaux et l’acceptabilité sociale de ce modèle.

Elle doit à la fois être durable en termes de production agricole et fournir des bénéfices économiques satisfaisants aux agriculteurs. Une utilisation intelligente des services écosystémiques et de la biodiversité peut permettre de réduire les intrants chimiques et d’atteindre cet objectif de durabilité.

Ecostack est un programme de recherche qui a pour objectif de concevoir et de mettre en place des systèmes de culture écologiquement, économiquement et socialement durables, basés sur l’addition de la biodiversité à l’intérieur et en pourtours des champs cultivés.

Le projet soutient également la promotion des éléments de la biodiversité qui participe à la constitution des services écosystémiques.

EcoStack utilisera des méthodes de recherche transdisciplinaires et engagera la participation active de groupes multi-acteurs au travers de l’Europe dans le but de créer de nouvelles connaissances, de favoriser les transferts de connaissances et la co-conception de systèmes de cultures.  Il développera également de nouveaux concepts agricoles pour générer des bénéfices économiques et écologiques pour les agriculteurs et la société.

L’équipe de recherche de l’ISARA qui travaille sur ce projet est composé d’Alexander Wezel, Aurélie Ferrer, Hélène Brives, Benoit Sarazin et Anthony Roume.

Démarré en septembre 2018, ce projet s’étend sur 5 ans, sous l’égide du programme EU Horizon H2020* et rassemblant 24 partenaires couvrant toutes les zones pédoclimatiques et les systèmes agricoles majeures d’Europe.

*Horizon 2020 ou H2020 est le programme phare du financement des activités de R&D en Europe. Doté de 79 milliards d’euros et fortement axé sur l’innovation, H2020 regroupe désormais tous les instruments de financement de la R&D mis en en œuvre par la Commission Européenne, ses agences et ses partenariats publics-privés. Les programmes H2020 sont divisés en 3 piliers, qui dépendent des objectifs, de la portée et de la maturité de la recherche proposé: l’excellence scientifique, la primauté industrielle et les défis sociétaux.